Le glaucome, c’est quoi ?

C’est lorsque la tension de l’œil augmente et qu’elle entraine la destruction du nerf optique (nerf de la vue). Cette destruction du nerf optique conduit à une perte définitive de la vue.

Tout comme le corps humain, l’œil possède également sa propre tension, qui est régulée par la production et l’élimination d’un liquide dans l’œil appelé « humeur aqueuse » (sans rapport avec les larmes).

Lorsque l’élimination de ce liquide est ralentie, il s’accumule dans l’œil et la tension de l’œil s’élève. La tension normale de l’œil est comprise entre 10 et 21 mm Hg.

Différents types de Glaucome

Le glaucome chronique à l’angle ouvert : c’est le glaucome le plus fréquent.

Le glaucome à angle fermé.

Le glaucome congénital ou de naissance

Le glaucome secondaire : Dû par exemple au diabète ou à un coup sur l’œil

Symptômes

Le GlaucomeGlaucome chronique à angle ouvert :

- Les deux yeux sont généralement atteints mais à des degrés différents

- Dans un premier temps, la maladie progresse lentement, sans douleur, sans baisse de la vision, mais avec un rétrécissement du champ visuel sans que le malade ne s’en rende compte.

- Dans les stades avancés de la maladie, le malade ne peut voir ce qui est autour de lui qu’en.

- Au stade terminal, la perte de la vue (cécité) est totale et irréversible.

Glaucome à angle fermé et glaucome secondaire :

Douleurs occulaires, céphalées (maux de tête), cécité, etc.

Glaucome congénital :

Votre enfant peut avoir des larmoiements, de gros yeux (buphtalmie), une cornée opaque et devenir aveugle.

Mesures préventives

  • Se faire examiner régulièrement les yeux par un ophtalmologue surtout :

o Si vous avez plus de 40 ans,

o Si un membre de votre famille souffre du glaucome,

o Si vous êtes diabétique

o Si vous avez reçu un coup sur l’œil

  • Une fois le glaucome diagnostiqué, vous devez être suivi à vie par votre ophtalmologue même si vous aviez déjà été opéré.

Traitement

  • Le traitement permet de baisser la tension dans l’œil et d’améliorer l’apport du sang au nerf optique.
  • Le but du traitement n’est pas de rétablir la vue perdue mais de conserver celle qui reste.
  • Les différents traitements sont les médicaments, la chirurgie et le laser.

Cependant, après la chirurgie, certaines complications peuvent survenir, telles que : le saignement dans l’œil, l’infection, la baisse de la vision, les fluctuations de la tension de l’œil, et la possibilité d’avoir une cataracte plus rapidement.